Désir mimétique et violence sociale : René Girard lecteur de Proust