Cet article propose d’analyser un texte juridique, écrit et monolocutoire, par le biais de l’appareil théorique élaboré par Brown et Levinson et repris par Kerbrat-Orecchioni pour décrire la politesse linguistique dans les échanges interactionnels. Notre approche adopte un nouveau point de vue dans l’étude de l’organisation énonciative de genres discursifs de type non dialogal : elle tente de manière interdisciplinaire d’adapter le cadre du face work à un corpus juridique formé d’arrêts de la Cour de Justice des Communautés européennes (texte polyphonique et profondément modalisé). L’application de la grille d’analyse empruntée au travail de figuration, permet de relever le recours à certaines stratégies (socio)linguistiques de la part des juges qui doivent préserver non seulement l’autorité et la crédibilité de la juridiction, mais aussi leurs propres faces positives et négatives et celles des parties en cause. En même temps, les juges accomplissent un certain nombre de face threatening acts qui menacent les faces des parties convenues, mais qui s’avèrent être balancés par le maintien d’un ton objectif et neutre conférant au texte une atmosphère de déférence.

La politesse linguistique dans les arrêts de la Cour de Justice des Communautés Européennes / Preite, Chiara. - In: SYNERGIES ITALIE. - ISSN 1724-0700. - STAMPA. - 3:(2007), pp. 94-101.

La politesse linguistique dans les arrêts de la Cour de Justice des Communautés Européennes

PREITE, Chiara
2007

Abstract

Cet article propose d’analyser un texte juridique, écrit et monolocutoire, par le biais de l’appareil théorique élaboré par Brown et Levinson et repris par Kerbrat-Orecchioni pour décrire la politesse linguistique dans les échanges interactionnels. Notre approche adopte un nouveau point de vue dans l’étude de l’organisation énonciative de genres discursifs de type non dialogal : elle tente de manière interdisciplinaire d’adapter le cadre du face work à un corpus juridique formé d’arrêts de la Cour de Justice des Communautés européennes (texte polyphonique et profondément modalisé). L’application de la grille d’analyse empruntée au travail de figuration, permet de relever le recours à certaines stratégies (socio)linguistiques de la part des juges qui doivent préserver non seulement l’autorité et la crédibilité de la juridiction, mais aussi leurs propres faces positives et négatives et celles des parties en cause. En même temps, les juges accomplissent un certain nombre de face threatening acts qui menacent les faces des parties convenues, mais qui s’avèrent être balancés par le maintien d’un ton objectif et neutre conférant au texte une atmosphère de déférence.
3
94
101
La politesse linguistique dans les arrêts de la Cour de Justice des Communautés Européennes / Preite, Chiara. - In: SYNERGIES ITALIE. - ISSN 1724-0700. - STAMPA. - 3:(2007), pp. 94-101.
Preite, Chiara
File in questo prodotto:
File Dimensione Formato  
preite.pdf

accesso aperto

Tipologia: Versione dell'editore (versione pubblicata)
Dimensione 180.08 kB
Formato Adobe PDF
180.08 kB Adobe PDF Visualizza/Apri
Pubblicazioni consigliate

Caricamento pubblicazioni consigliate

Licenza Creative Commons
I metadati presenti in IRIS UNIMORE sono rilasciati con licenza Creative Commons CC0 1.0 Universal, mentre i file delle pubblicazioni sono rilasciati con licenza Attribuzione 4.0 Internazionale (CC BY 4.0), salvo diversa indicazione.
In caso di violazione di copyright, contattare Supporto Iris

Utilizza questo identificativo per citare o creare un link a questo documento: https://hdl.handle.net/11380/421491
Citazioni
  • ???jsp.display-item.citation.pmc??? ND
  • Scopus ND
  • ???jsp.display-item.citation.isi??? ND
social impact