Les discours du passage à l'euro : la présence de l'ethos