La discordance qui existe entre l’histoire séculaire du langage du droit et le nombre inadéquat d’études sur son fonctionnement contemporain justifie la tentative de poser quelques jalons de la recherche dans ce domaine. Parmi les langues spécialisées, la langue du Palais semble être la moins étudiée sous certains points de vue. En effet, les études de type descriptif et, plus récemment, les travaux orientés vers la traduction sont en nombre abondant alors que les analyses globales menées dans une perspective textuelle sont moins fréquentes. De plus, les études linguistiques ont porté souvent sur les généralités du langage juridique ou sur le « genre normatif ». L’intérêt de ce travail réside dans le choix d’un corpus judiciaire peu étudié ainsi que dans la pluralité des cadres linguistiques considérés : la partition du volume reflète en effet l’interdisciplinarité de l’approche. Les chapitres ne doivent cependant pas être compris comme des compartiments étanches car les sujets abordés se prêtent à être examinés dans plusieurs directions.

Langage du droit et linguistique. Étude de l’organisation textuelle, énonciative et argumentative des arrêts de la Cour (et du Tribunal) de Justice des Communautés européennes / Preite, Chiara. - STAMPA. - 1:(2005), pp. 5-318.

Langage du droit et linguistique. Étude de l’organisation textuelle, énonciative et argumentative des arrêts de la Cour (et du Tribunal) de Justice des Communautés européennes.

PREITE, Chiara
2005

Abstract

La discordance qui existe entre l’histoire séculaire du langage du droit et le nombre inadéquat d’études sur son fonctionnement contemporain justifie la tentative de poser quelques jalons de la recherche dans ce domaine. Parmi les langues spécialisées, la langue du Palais semble être la moins étudiée sous certains points de vue. En effet, les études de type descriptif et, plus récemment, les travaux orientés vers la traduction sont en nombre abondant alors que les analyses globales menées dans une perspective textuelle sont moins fréquentes. De plus, les études linguistiques ont porté souvent sur les généralités du langage juridique ou sur le « genre normatif ». L’intérêt de ce travail réside dans le choix d’un corpus judiciaire peu étudié ainsi que dans la pluralité des cadres linguistiques considérés : la partition du volume reflète en effet l’interdisciplinarité de l’approche. Les chapitres ne doivent cependant pas être compris comme des compartiments étanches car les sujets abordés se prêtent à être examinés dans plusieurs directions.
9788854803138
Aracne
ITALIA
Langage du droit et linguistique. Étude de l’organisation textuelle, énonciative et argumentative des arrêts de la Cour (et du Tribunal) de Justice des Communautés européennes / Preite, Chiara. - STAMPA. - 1:(2005), pp. 5-318.
Preite, Chiara
File in questo prodotto:
File Dimensione Formato  
PREITE_LangageDroitLinguistique_2005.pdf

non disponibili

Tipologia: Post-print dell'autore (bozza post referaggio)
Dimensione 1.17 MB
Formato Adobe PDF
1.17 MB Adobe PDF   Visualizza/Apri   Richiedi una copia
Pubblicazioni consigliate

Caricamento pubblicazioni consigliate

Licenza Creative Commons
I metadati presenti in IRIS UNIMORE sono rilasciati con licenza Creative Commons CC0 1.0 Universal, mentre i file delle pubblicazioni sono rilasciati con licenza Attribuzione 4.0 Internazionale (CC BY 4.0), salvo diversa indicazione.
In caso di violazione di copyright, contattare Supporto Iris

Utilizza questo identificativo per citare o creare un link a questo documento: http://hdl.handle.net/11380/421019
Citazioni
  • ???jsp.display-item.citation.pmc??? ND
  • Scopus ND
  • ???jsp.display-item.citation.isi??? ND
social impact