Alexandre de la Ville de Mirmont, Le Folliculaire (1820)